Synergies Conseil

Évaluez-vous

L’art nait d’une nécessité et d’une passion

Le compas et l’équerre, symboles de l’évaluation des Compagnons

Prenez de la hauteur pour développer votre point de vue !

Cette page vous propose des outils d’évaluation. Vous pourrez ensuite aisément identifier vos plans d’actions pour progresser :

Mission du Manager

La mission du manager est aussi vaste que peu définie. C’est une fonction qui n’est pas évaluée sur des critères reconnus par des pairs.

En effet, la mission du manager est double : relier des parties intéressées pertinentes par une organisation du travail mais dans le cadre d’une stratégie d’entreprise définie en amont. Les règles de l’art du manager sont donc un relai stratégique de sa direction et des compétences transposables d’une entreprise à une autre.

Voici quelques définitions :

« Créer une valeur que nul ne peut créer à lui seul » (Serment de Harvard)

« Un échange dans lequel les participants bénéficient de la rencontre »

« Passer d’un pouvoir qui délègue des responsabilités à un responsable qui délègue du pouvoir »

Faites une capture d’écran et lancez vous sur le sujet qui vous intéresse. Votre intelligence fera le reste

1 – LE TRAVAIL EN MODE DÉGRADÉ SUR LA SANTÉ ET LES RÉSULTATS

2 – COMMENT MIEUX ACCOMPAGNER UN COLLABORATEUR ?

Les point forts servent à renforcent notre identité et l’estime de soi.
Les axes de progrès permettent de sortir de nos zones de confort et de travailler nos fragilités.
Tant qu’il y a des projets il y a de la motivation/ Les grands sportifs savent pourquoi ils gagnent.

3 – ÉVALUEZ LE NIVEAU DE MATURITÉ DE VOTRE ÉQUIPE

Le travail est toujours un résultat collectif. La motivation n’est pas un prérequis mais un résultat.
Activez les leviers de l’intelligence collective plutôt que ceux de l’obéissance. Les gens veulent du sens avant d’agir.

Signaux de tensions dans l’équipe : conflits de personnes, réclamations, non qualité, turn-over, fuites de talents, absentéisme, présenteisme, arrêts maladies, inerties, rétention d’information, grève du zèle, mercenaires, jeux de rôles, isolements, clans, contestations du chef…

4 – EVALUEZ LES CAPACITÉS DE VOTRE ÉQUIPE A COOPÉRER

La coopération est adaptée pour gérer les situations complexes avec des équipes de petites tailles. La coordination gère des situations standardisées de grandes tailles.

5 – QUELLES COMPÉTENCES POUR COOPÉRER ?

Les parties intéressées peuvent mieux coopérer si elles en apprennent les compétences dans un contexte qui les favorise

6 – LES STYLES DE MANAGEMENT

Adaptez votre style de management à la maturité de votre équipe

7 – LES COMPETENCES CLÉS DU MANAGER

Le manager doit être « propriétaire » de son processus. C’est à dire responsable d’une performance globale sur la durée. Dans la coopération, bien plus que la délégation, la subsidiarité s’impose pour éviter aux directions de faire le travail de leurs managers.

Bien gérer ces compétences transverses aide le Manager dans l’expression de sa personnalité et de sa légitimité.

8- ÉVALUEZ LA GESTION DE VOTRE TEMPS

La perception du temps est une pression qui nous vient de l’extérieur mais que nous acceptons souvent de l’intérieur (servitude volontaire). A vous de voir de quelle manière vous gérez votre temps et si cela correspond à votre philosophie de la vie

9-QUELLE PHILOSOPHIE POUR MON SYSTÈME D’INFORMATION

A l’heure ou l’intelligence artificielle se mesure à l’intelligence collective, prendre conscience de nos modes de gestion devient indispensable pour rester humain